Animalaine.be - changedomain n'est plus disponible ici. S'il vous plaît essayer animalaine.com à la place.

La laine, de A à Z

Dans presque toutes les civilisations, les premières matières textiles employées par les hommes étaient de source animale. S'il est vrai que dans la majorité des cas, il s'agissait de fourrures d'animaux sauvages, les hommes se sont progressivement tournés vers la laine. Cette dernière est également de source animale mais a le mérite en plus de se renouveler, d'être plus malléable que les fourrures.

Les premières utilisations de la laine

On estime que les premières utilisations de la laine remontent à plus de 6.000 ans avant J.C. dans le Moyen-Orient et en Asie. A l'époque, les chèvres n'étaient pas encore entièrement domestiquées. C'est un long processus qui s'est accompagné de la sélection des meilleurs spécimens pour encourager certains caractères génétiques au sein de leurs progénitures. Des milliers d'années plus tard, nous en sommes progressivement arrivés à un monde où la laine est un des textiles les plus couramment utilisés. Certainement le plus populaire qui soit de source animale.

De la matière première au produit fini

Le travail de la laine est assez complexe. La transformation que doit subir la toison une fois tondue, avant de devenir la laine qui est couramment commercialisée est assez longue.

On passe ainsi du tri en fonction de la qualité des parties de la toison au lavage, ensuite on procède au cardage qui vise à démêler le textile. Après quoi, on peut procéder au défeutrage et au peignage qui lisseront les fibres et les débarrasseront d'impuretés diverses. Enfin, on peut filer la laine pour en faire un produit fini.

Dans certains cas, après la filature vient l'étape de la teinture ou du tissage pour ceux qui souhaitent mener la transformation encore plus loin.